TMS / LOMBALGIE

I — Contexte et demande de l'entreprise

Les ouvriers d’une unité spécialisée dans une entreprise de construction mécanique se plaignent de plus en plus de lombalgies à répétition. Certains sont en invalidité prolongée. Les ouvriers sont mécontents des conditions de travail et les arrêts de travail coûtent de plus en plus chers à l’entreprise.

Une grande opération est lancée pour sensibiliser ses salariés particulièrement à la santé du dos et plus généralement sur l’attention de la condition physique au travail.

II — Démarche

Tout d’abord, une série de conférences est organisée sur le lieu de travail pour sensibiliser les collaborateurs et qu’ils deviennent acteurs de la prévention pour la partie qui les concernent :

  • « Mieux percevoir la problématique du mal de dos et ses conséquences multiples sur la santé en général »
  • « Les difficultés de terrain dans sa vie professionnelle. Le déconditionnement physique et ses conséquences dans son travail. »
  • « Comprendre les mécanismes corporels, identifier les situations à risques, les prévenir par des postures adéquats. Prendre des bonnes habitudes. »
  • « Acquérir les outils nécessaires afin de préparer son corps à sa journée de travail »
  • « Comprendre comment soulager son dos et le ménager tout au long de sa vie »
  • « Savoir de quelle façon peut-on renforcer son dos afin de prévenir toute récidive »

Les conférences sont suivies de mini ateliers pour initier les salariés aux gestes de base pour préserver leur dos.

Des ateliers sont aussi proposés sur le lieu de travail, à raison de 2 par semaine. Ils sont animés par des formateurs spécialisés (diplômés de niveau BAC+3, licence STAPS).

Les ateliers sont théoriques et pratiques, adaptés à chaque secteur d’activité (conception sur mesure). Les groupes sont de 15 personnes. Une séance d’une heure est organisée chaque semaine. L’entreprise met en place un cycle de 20 séances, qu’elle prolonge si nécessaire après une évaluation auprès des participants.

Plusieurs animations sont proposées, en fonction des spécificités des gestes à effectuer par le collaborateur et les situations identifiées générant un mal de dos :

  • Repérage des facteurs de risques des problèmes de dos au travail et au quotidien
  • Mise en pratique : vécu de situations concrètes (positionnement de son dos) et échanges
  • Des conseils de gestes et postures dans la vie quotidienne : lever de charges, ramassage au sol, transfert lever/assis, ...)
  • Les conseils de récupération pour prévenir des problèmes de dos
  • Préservez son dos : restons efficace dans des actions de manutentions
  • Les principes de manutention
  • Les intérêts de l’activité physique pour votre capital santé
  • Exercices de tonification
  • Exercices de relaxation
  • Exercices d’étirement
  • etc...

En fin de programme un bilan de deux heures permet de faire le point sur les capacités physiques et d’échanger avec un professionnel qui guide dans le choix et la reprise d’une activité physique de prévention.

III — Impacts

L’évaluation de la première campagne a été positive. Elle sera prolongée. Le médecin du travail en charge de l’évaluation interne a noté comme points positifs :

  • Diminution des visites médicales et des arrêts de travail liés aux problèmes de dos
  • Promotion au sein des équipes des comportements actifs de prévention
  • Amélioration de la qualité du sommeil
  • Enrichissement de la perception de soi et de son corps
  • Plus grande productivité et qualité du travail
  • Meilleur climat social dans les équipes exposées
Bien@Work | Études de cas

Autres exemples d’interventions

Diagnostic RPS
Violence, Incivilités
Équipe en crise
Accident du Travail
Médiation
Accompagnement personnalisé
Fermeture d’un site
TMS / Lombalgie
Risques Routier
Les Seniors
Absentéisme